Les techniques de PMA sont contraignantes physiquement et psychologiquement pour les couples, spécialement pour les femmes.

Ces techniques ne sont qu’un palliatif, elles ne soignent pas l’infertilité.

L’approche de la procréation centrée sur la technique tend à détourner d’une approche proprement médicale visant à soigner et à permettre aux couples de procréer de manière autonome.


Près de la moitié des couples qui ont recours à la PMA n’auront pas d’enfant à l’issue.


 

commodo justo quis, venenatis, in elit. felis nunc Praesent felis